Comment choisir le meilleur élevage Shiba Inu ?

Comment choisir le meilleur élevage Shiba Inu ?

C’est un secret pour personne : le Shiba Inu, de type Spitz japonais, est très populaire depuis quelques années et il est très facile de comprendre pourquoi en voyant cet ancien chien de chasse aux airs de grosse peluche, amusant et adorable. Il n’est donc pas étonnant de voir bon nombre de personnes, intéressées par ses compétences comme chien de garde ou aimant tout simplement leur caractère affectueux, désireuses d'en adopter un.

Cependant, une question se pose toujours au moment d’adopter un animal : “Où vais-je le prendre ?”

elevage shiba inu

A) L'importance de l'élevage

Si cela est déjà important pour toutes les races de chien, le tempérament du Shiba fait que l'on insiste encore plus sur l’importance de choisir un bon élevage pour notre futur compagnon.

En effet, si nous sommes généralement habitués à des races dociles et obéissantes comme le Labrador, le Shiba Inu est une race de chien dite “primitive”, tout comme les autres Ninon Ken tels que l'Akita Inu ou le Shikoku (dont on avait déjà parlé dans de précédents articles). Il est donc bien plus proches du loup que d'autres races comme le Husky : il est de nature peu obéissante, aux instincts de chasseur, tout en étant alerte et méfiant vis-à-vis du monde qui l’entoure.

Le travail de socialisation dès le plus jeune âge est alors essentiel pour acclimater le chiot au contact des autres, animaux comme humains, afin de pouvoir mieux l'éduquer et ne pas se retrouver avec un chien craintif, pas épanoui.

L’éleveur est le premier à effectuer ce travail durant les 2 premiers mois du chien, en l’habituant entre autres à des stimulis, à l’apprentissage de l’utilisation de laisse ou encore aux sorties en extérieur, bien que chaque éleveur a sa propre méthode. 

Dans cet article, nous allons vous aiguiller et vous donner des conseils afin de vous aider dans le choix de l'élevage canin où vous adopterez votre Shiba.

B) Avant-propos

Une chose importante à souligner, même si elle semble évidente, est qu’il est très fortement recommandé d'éviter d’acheter un chiot en animalerie, que ce soit un Shiba Inu ou toute autre race.

Premièrement, la plupart des élevages fournissant ces magasins sont en général insalubres, refusent les visites et les animaux y vivent dans de mauvaises conditions, physiquement comme moralement, ce qui peut engendrer des problèmes de santé, des troubles du comportement, de la consanguinité ou des dégénérescences, entre autres.

Même si le prix semble à première vue très attractif, les frais de vétérinaire, les consultations de comportementalistes ou dans certains cas le décès prématuré de l’animal vous feront souvent payer bien plus cher qu’un chien venant d’un élevage correct.

Deuxièmement, pour les chiens et surtout pour un chien "primitif" comme le Shiba

le travail de socialisation est très important afin de faciliter son éducation et la cohabitation, votre chien acheté en animalerie sera d’autant plus difficile à vivre et la cohabitation ainsi que le dressage seront plus durs. D’autant que l’on ne peut pas toujours savoir sa provenance, si il a été séparé trop tôt de sa mère ou si il est trop jeune pour être adopté, problèmes qui vont se répercuter sur son comportement.

Et enfin, d’un point de vue éthique et moral, acheter un animal en animalerie, quel qu’il soit et même si tout se passe bien avec votre chien de compagnie à l’arrivée malgré sa provenance, ne le sauve pas : bien au contraire, cela encourage ces élevages de masse immoraux à proposer des animaux traités comme de la marchandise, vivant dans des conditions déplorables et souffrant bien souvent de diverses complications.

Si vous souhaitez tout de même adopter un Shiba à moindre coût et que vous n’êtes pas préoccupés par le fait de posséder un chien de race LOF, c'est-à-dire inscrit au Livre Des Origines, sachez qu’il y a de nombreux refuges où vous pourrez en adopter un moyennant une participation aux frais d’enregistrement et de vétérinaire, frais que vous paierez de toute manière peu importe où vous décidez d’acheter votre chien. Vous aidez ainsi votre futur animal de compagnie en lui offrant un nouveau foyer et vous dépensez une somme moindre.

Il y a également des forums spécialisés où les membres, en général passionnés, pourront vendre leurs chiots à un prix moins coûteux.

 Soyez également alerte vis-à-vis des petites annonces de particuliers : bien que n'étant pas systématiquement des arnaques, renseignez-vous, discutez avec le vendeur et attendez de pouvoir visiter et voir le chien avant de réserver ou payer quoique ce soit.

1) Deux sortes d’élevage 

A partir de maintenant, nous partons du principe que vous souhaitez acheter votre Shiba Inu auprès d’un éleveur et souhaitez être conseillé pour la recherche de ce dernier.

Avant toute chose, sachez que l’élevage en France est, selon l’Article L214-6 du Code Rural, « le fait de détenir et vendre au moins deux portées par an ». Toute personne ne correspondant pas à ces critères doit indiquer sur ses annonces être un particulier.

  Un éleveur doit respecter les consignes suivantes selon l’Article 276-3, Paragraphe IV du Code Rural :

« Tous les élevages :

- Sont l'objet d'une déclaration au préfet ;

 - Sont subordonnés à la mise en place et à l'utilisation d'installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale pour ces animaux ;

- Ne peuvent s'exercer que si au moins une personne, en contact direct avec les animaux, possède un certificat de capacité attestant de ses connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l'entretien des animaux de compagnie. »

 A noter qu’il en existe deux types principaux : l’élevage professionnel et l’élevage dit “familial”.

Ce qui les différencie principalement est le lieu où vivent les chiens et les chiots : un élevage professionnel les fera vivre dans des chenils (ou “box”) devant répondre à des normes spécifiques et faire l’objet d’une déclaration à la préfecture au-delà d’un certain effectif, tandis qu’un élevage familial les fera vivre dans leur maison, les rendant plus exposés aux bruits du quotidien ainsi qu’à la présence humaine.

 Il n’y en a pas un meilleur que l’autre, mais un chiot élevé dans un élevage familial aura moins de difficultés à s’acclimater et à être sociable car il sera plus habitué aux bruits de la maison, ce qui facilitera le travail de socialisation de votre Shiba, c’est donc un critère à prendre en compte.

Sinon élever vos propres Shiba Inu avec notre collection de Peluches Shiba ultra douces et câlins. 😍Nous avons trouvé que cette partie de l’article était assez sérieuse et n’étais pas forcément agréable à lire mais tout de même très important. (nous avons donc rajouter un peu d'humour shiba 🙄)

2) Conseil : élargir sa vue

 La recherche du meilleur élevage Shiba Inu pour votre futur chien sera certainement longue et complexe afin de trouver celui qui vous conviendra le mieux, et vous pourriez être tenté(e) de choisir directement le plus proche de chez vous : évitez de foncer tête baissée sur le premier élevage que vous trouverez et n’hésitez pas à consulter activement et régulièrement les pages, à contacter les éleveurs et à leur poser des questions, à discuter avec un vétérinaire ou à vous rendre à des expositions canines.

 N'hésitez pas non plus à regarder en les élevages sélectionnés et labellisés par la Société Centrale Canine, ou SCC, qui ont fait l'objet d'un contrôle au préalable afin de respecter des consignes gageant d'une qualité et de bonnes conditions d'élevage, que vous pourrez lire sur leur site.

Ne vous contentez pas non plus des élevages situés dans votre région ou aux alentours : voyez large en regardant des élevages dans toute la France. Rappelons que votre futur Shiba, tout comme n’importe quel autre chien, sera un membre de votre foyer, il est donc essentiel de le prendre dans le meilleur élevage possible, même si l’élevage en question semble être trop loin et que vous n’êtes pas enthousiaste à l’idée de faire des heures de route. Cela fera toute la différence et influencera véritablement les prochaines années que vous passerez avec votre toutou.

elevage de shiba

C) Reconnaître un éleveur fiable

Il n’est pas toujours simple, surtout pour quelqu’un de peu expérimenté, de comprendre ce qui différencie un éleveur passionné en qui on peut avoir confiance, d’un éleveur peu scrupuleux : nous vous proposons donc quelques conseils afin de pouvoir identifier la fiabilité des éleveurs.

1) Gare aux élevages suspects

Bien qu'ayant une mauvaise réputation et peu recommandé, il est totalement possible d'avoir de très bons élevages de qualité accueillant plus de 3 races de chiens, mais renseignez-vous sur ces derniers et méfiez-vous tout de même des élevages avec un trop grand nombre de races, qui sont généralement de véritables usines à chiots empêchant une éducation précoce correcte.

L’éleveur doit également avoir une connaissance approfondie de la race, en particulier si son élevage ne compte qu’une ou deux races.

Le Shiba étant une race particulièrement rare, les naissances sont peu nombreuses et un élevage propose en général une à deux portées par an : il faut donc aussi se méfier des élevages possédant des chiots tout au long de l'année et sans attente. Il se peut que leur provenance soit douteuse et qu'ils viennent de trafics.

Un éleveur compétent devrait également vous présenter des références de personnes ayant adopté des chiots venant de son élevage : soyez vigilant si ce n’est pas le cas.

2) Visites primordiales

Un bon éleveur doit pouvoir vous laisser visiter ses infrastructures ainsi que voir les chiens, et ce à tout moment : pas en arrivant à l’improviste, bien entendu, mais en demandant un rendez-vous au préalable. Si l’éleveur exige la réservation d’un chiot pour vous laisser visiter son élevage ou s’il ne souhaite pas de visites tout court, passez votre chemin.

Il est également très important de pouvoir observer l’apparence d’au moins l’un des deux parents, particulièrement si vous êtes intéressé par les concours canins, ainsi que leur caractère afin d’avoir une idée de ce à quoi ressemblera votre chiot à l’âge adulte. Si l’on ne vous laisse pas voir la mère des chiots, et ce même si l’on vous donne une excuse vous semblant tout à fait valide et légitime, méfiez-vous et partez.

Quelques semaines après la naissance du chiot, vous devriez pouvoir le voir accompagné de sa mère : soyez attentif quant à la condition de celle-ci. Une chienne venant de mettre bas sera épuisée par la récente gestation et par le fait de s’occuper de ses petits, ses mamelles seront également plus grosses. Si la génitrice qui vous est présentée est en trop grande forme, cela est suspect et ce n’est probablement pas la véritable mère des chiots.

3) La santé avant tout

Un éleveur doit normalement vous remettre les documents suivants : le carnet de santé du chiot, une attestation de cession, sa carte d’identification et enfin le passeport de vaccinations.

Pour la bonne santé du chiot, les mères ne doivent pas avoir de portées trop jeunes (en dessous de 18 mois), ni à un âge trop mûr (passé 8 ans) et ne doivent pas non plus avoir de portée à chaque période de chaleurs : cela sera trop épuisant pour elles et se répercute sur les petits, la mère ayant moins de motivation et s’occupant moins d’eux, nuisant à leur socialisation.

Un bon éleveur pratiquera également un accouplement sélectif, prenant compte des prédispositions génétiques afin de réduire les risques de problèmes héréditaires

La mère doit également avoir ses vaccins à jour, tandis que le chiot doit être traité contre les parasites dès sa quatrième semaine.

Observez avec attention l’environnement, évitez les chenils semblant sales, manquant d’espace ainsi que les éleveurs qui acceptent de donner des chiots âgés de moins de 2 mois, bien trop jeunes pour l’adoption car pas correctement sevrés. 

N’hésitez pas non plus à évaluer l’état du Shiba : observez-le et voyez si il y a tout signe visible de mauvaise santé (apathie, écoulement ou croûtes sur les yeux, boiteux, poil gras, etc)

L’éleveur devrait également vous informer de l’alimentation ainsi que la routine de votre chiot, afin d’éviter tout problème lors de son arrivée dans votre foyer.

Dans un bon élevage, les Shiba doivent naturellement venir vers vous et pouvoir cohabiter ensemble de manière harmonieuse : si vous constatez des mésententes et que l’éleveur vous dit que c’est normal, que tous les Shiba sont ainsi, qu’ils sont tous distants ou qu’ils s’entendent tous mal avec un congénère de même sexe, cela doit alerter.

elevage de chien japonais (shiba inu)

4) Le contact avec l’éleveur

Il est important d’avoir une bonne entente avec l’éleveur : s’il est sérieux, il vous posera au préalable des questions sur votre capacité à pouvoir vous occuper de votre chien ainsi que du temps que vous pourrez passer avec lui.

Il s’assurera que vous êtes conscient de la responsabilité que demande l’adoption d’un animal et s’assurera que vous êtes capable de l’élever et de subvenir à tous ses besoins, en particulier pour une race comme le Shiba demandant beaucoup de travail et de patience

De ce fait, il ne vendra ses animaux qu’à des personnes qu’il considère comme consciencieuses et pouvant être de bons propriétaires. S’il estime que le Shiba n’est pas une race pouvant vous convenir, il vous redirigera vers une autre race.

Un éleveur ne posant pas de question sur votre aptitude à vous occuper de votre animal peut alerter.

Après l’achat de votre chien et son arrivée à la maison, l’éleveur vous l’ayant vendu doit toujours se montrer présent et disponible pour répondre à toutes vos questions afin de faciliter la vie avec votre nouveau compagnon et vous conseiller sur la démarche à suivre.

Il doit pouvoir également pouvoir reprendre votre Shiba en cas de problème médical et le rembourser dans son intégralité. Un éleveur refusant de reprendre l’un de ses chiots est un signe alarmant d’un manque de confiance vis-à-vis de son élevage, ce qui est très suspect et embêtant.

Il sera également très ravi d’avoir des nouvelles de l’animal : des photos, des vidéos ou de simples messages et appels.

D) Conclusion sur l'élevage Shiba Inu

Le choix d’un élevage étant difficile pour une personne novice, nous espérons que ces conseils vous permettront de plus facilement choisir l’élevage où naîtra votre compagnon.

Faites votre choix de manière consciencieuse et ne vous pressez surtout pas : un élevage de qualité et bien choisi, même si cela doit se faire sur plusieurs mois, rassure et permettra de faciliter la vie avec votre Shiba.

A défaut de pouvoir ramener votre Shiba Inu chez vous tout de suite, sachez que nous possédons toute une gamme de couvertures et de coussins à leur effigie, adorables et de bonne qualité afin de vous accompagner dans vos voyages au pays des rêves !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés